La Via Elektra de la Provence Alpes-Côte d’Azur 4è

Quatrième partie de votre VIA ELEKTRA Provence-Alpes-Côte d’Azur

                                                                                   Texte et photos Alain Voisot

Si vous ne possédez pas de voiture électrique… Vous pouvez prendre le train, mais le retour pourrait être chargé. Les spécialités locales foisonnent.                                        

Vous pouvez louer une Mercedes électrique via le service de réservation de Mercedes-Benz-rent https://www.mercedes-benz-rent.fr/reservation/recherche.

Vous pouvez choisir de prendre votre VE (voiture électrique) à Avignon.

Ces carnets de route sont jalonnés par les…

« Relais Via Elektra © »

Il s’agit d’un établissement d’hôtellerie disposant de plusieurs bornes de rechargement pour les VE. Ces bornes doivent être dans un parking privé et mises à la disposition des clients sur réservation d’une demi-pension. Ce service est offert par l’hôtelier ou inclus dans le prix. Mais la réservation d’une demi-pension devrait convaincre de vous offrir ce plein. Les bornes doivent impérativement être à minima de type 2 délivrant 22 kW. Ce qui permet de recharger votre VE durant la nuit et de repartir tranquille sur le parcours avec une autonomie minimum de 400 km. Que vous ayez ou si vous louez un VE Grand Tourisme, le grand sujet de l’autonomie se pose face au relief que vous allez traverser. La technique de conduite fera une vraie différence.

Jour 1

Partant de Luxembourg ou de Belgique, vous passez par Nancy pour faire une première halte dans le Relais VIA ELEKTRA © le Château de Courban situé sur la D965, à la limite nord du département de la Côte d’Or, à quelques kilomètres de Châtillon sur Seine.

Jour 2                                                                   

L’étape suivante sera à Beaune le Relais VIA ELEKTRA © Le Cèdre situé sur le nord du boulevard circulaire de la ville (D974) au 10 Bd. Maréchal Foch.

Ce relais VIA ELEKTRA © est très bien fréquenté. Assurez-vous d’avoir bien réservé votre borne de rechargement pour la nuit.

Jour 3

L’étape suivante sera le Golden Tulip Lyon Ouest situé à proximité de l’Autoroute A7, sortie 34 (Techlid-Pôle économique) suivez votre GPS.

Ce monument de l’architecture du 21e siècle ne vous laissera pas indifférent.

Votre Provence, ma Provence…

Pays des lumières, des couleurs, des parfums, des saveurs, des cigales… peu de régions du monde rassemblent sur un territoire aussi délimité autant de sensations enivrantes, inoubliables, prégnantes… Nous avons tous un fragment de Provence, un été inoubliable, une balade amoureuse, littéraire, picturale, des photos qui ne rendent jamais l’immensité de cet alliage des sens. Par bonheur, notre « mémoire olfactive » ne s’efface jamais et fait ressurgir des souvenirs puissants souvent associés à des instants de quiétude heureuse. Laissez-vous mener par le bout du nez…

Jour 4

Si vous choisissez de venir au printemps, prenez soin de pointer une date pour votre d’arrivée au moment des « Printemps de Châteauneuf-du-Pape »

Vous retrouverez l’ensemble des producteurs de cette région. Sinon, il vous reste la découverte de La Vinothèque, sa cave troglodyte et ses vitrines de l’AOC Châteauneuf-du-Pape proposant plus de 200 références et 1500 tastevins dont certains remontent à 1563. Il y a aussi le Vinadéa. Cette maison des Vins est située 9, rue de la République, 84230 Châteauneuf-du-Pape, mais aussi le musée du Vin Maison Brotte, avenue Pierre de Luxembourg. A l’évidence, vous allez faire une dégustation sèche (sans avaler) de quelqu’une des merveilles du cru local. Faites votre sélection, payez et laissez vos caisses sur place. Il vous les gardera en réserve. Vous passerez les reprendre au retour.

En fin de journée…

En route vers Le Pontet. Attention, suivez bien votre GPS. Cette zone ressemble à une banlieue ordinaire alors que s’y cache un bijou de l’hôtellerie provençale. Votre relais VIA ELEKTRA sera l’Auberge de Cassagne.

Dans ce 5 étoiles, l’accueil est enthousiaste et le personnel motivé. Serait-il mieux payé qu’ailleurs ou plus professionnel ? Peut-être les deux.

Le décor est un peu espagnol, murs blancs, arcades, jardin central… La recharge de votre véhicule est incluse, sur réservation, dans le forfait en demi-pension. Le parking est fermé et sécurisé. Mais, ici la Provence est aussi dans l’assiette.

L’esprit et la main

Philippe Boucher, « Maître Cuisinier de France », a fait ses armes chez Paul Bocuse ou Georges Blanc. Il est installé depuis plus de 30 ans devant les fourneaux de l’Auberge de Cassagne & Spa. Son partenaire, Antony Iorio, originaire de la région, présente un parcours qui n’est pas triste non plus : l’Épuisette à Marseille avant la Vague d’Or*** à Saint-Tropez avec Arnaud Donckele pui Stéphane Buron, meilleur ouvrier de France au Chabichou** à Courchevel. C’est avec Dimitri Droisneau à la villa Madie*** à Cassis qu’il va finir son « tour de compagnonnage » parcouru en 5 années. Enthousiasme et créativité restent l’âme et l’esprit des vrais professionnels qui réussissent, quel que soit leur métier.

Auberge de Cassagne, 450 All. de Cassagne à Le Pontet.

Jour 5

Sans éviter les incontournables, une VIA ELEKTRA © est toujours à la recherche des perles. En voici une qui mérite un beau détour.

La journée sera riche. Reprenez l’autoroute A7 jusqu’à la sortie de Sénas pour rejoindre la D7n en direction de La Roque d’Anthéron en prenant la D561.

Prenez votre temps pour faire étape vers midi à la La Table de l’Orangerie — Château de Fonscolombe — Route de Saint-Canadet, à Le Puy-Sainte-Réparade.

Vous allez rejoindre la A51 en direction de Manosque, mais vous sortez à Cadarache pour prendre la D952 en direction de Vinon sur Verdon. Vous trouverez la D554 en direction de Ginasservis. À La Verdière, prenez la D30 jusqu’à Montmeyan pour trouver la D13, puis la D12, direction Sillans la Cascade. Avec la D560 vous traversez Salernes puis Lorgues pour rejoindre Taradeau à partir de là vous retrouvez l’A8 et vous arrivez à Fréjus, Saint Raphaël.

Sortie 37 pour une halte Puget-sur-Argens

Concours Lépine, les machines de l’île à Nantes, Guédelon dans l’Yonne, L’Hermione à Rochefort autant de sites ou de réalisations inspirées par l’imagination. C’est cet esprit que l’on retrouve au village des talents créatifs de Puget-sur-Argens. Ce site permanent permet aux créatifs de trouver un environnement propice à la mise au point d’une idée. On retrouve dans ce site des commerces 100 % français, des galeries d’art, la collection Musée Bien Jouet et l’espace de restauration cuisine locale et atelier Bien-être.

Saint-Raphaël

L’attraction la plus originale de Saint-Raphaël est le musée Louis de Funès… l’incontournable monument du cinéma français. Il y a quelque chose de nostalgique à voir les reliques de ces années fastes, créatives, dynamiques.

Ce sont les restes d’une génération qui osait la rigolade et les farces… aujourd’hui, personne ne se risque à faire rire avec autant d’aisance. Le politiquement correct, le wokisme figent tout dans le diktat minimaliste des réseaux sociaux. Ce musée montre bien qu’il est possible de rire de tout, mais plus avec tout le monde. Visite indispensable !

Votre « Relais Via Elektra © » est l’hôtel Confidentiel.

Ce boutique-hôtel 4 étoiles est situé au nord de Saint-Raphaël, dans le quartier de Valescure, au pied des golfs et du massif de l’Estérel. Anciennement Le San Pedro, il garde son architecture d’origine de style « mexicain » après une rénovation commencée en 2021. Cinq écolodges y ont été installés.

1090 avenue Colonel Brooke à Saint-Raphaël

Si vous souhaitez jouer les prolongations, vous pouvez explorer le massif de l’Estérel avec des engins électriques (on reste dans l’esprit Via Elektra). Vous pouvez louer des vélos électriques (VTC ou VTT), des Segway, des onewheels, des trottinettes électriques (avec casque !) ou une petite voiture électrique Nosmoke de fabrication française.

En soirée, vous pouvez passer au restaurant « Côté Pinède » du Domaine Garrigae 805 Bd Darby après avoir réservé une table + 33 (0)4 94 52 68 00. Selon la météo hors saison, vous choisissez le bord des piscines ou la vaste salle. Le chef vous fera découvrir ses spécialités méditerranéennes.

Jour 6

Au petit matin vous reprenez la route côtière (D559) en direction de Sainte-Maxime. C’est ici, dans cette région, que le débarquement de Provence a eu lieu en août 1944 entre le Saint Raphaël et le Lavandou. On imagine mal que ce décor paradisiaque ait été celui de combats.

Saint-Tropez

Cité mythique de la Côte d’Azur entre toutes, que peut-on écrire de plus ? Tout a été dit, filmé, télévisé. Il reste à voyager dans l’histoire de ces 50 dernières années de gloire de Saint-Tropez. Les années yéyé, Bardot, les tournages des gendarmes de Saint-Tropez. D’ailleurs, après avoir visité le musée de Funes à Saint-Raphaël, vous devez revenir sur les pas de la célèbre saga en visitant le fameux bâtiment de la Gendarmerie Nationale. Il est devenu un musée dédié aux reliques de ces tournages entre 1964 et 1982.

Cette région est un vaste théâtre des années dorées. Mais il y a de très beaux restes. Si l’on revient dans les rues de Saint-Tropez, l’animation reste sympathique. L’argent n’a pas fait délirer les investisseurs qui doivent se contenter d’étaler leurs richesses avec leurs yachts amarrés à demeure dans le port face au monument de Suffren grand navigateur, amiral de la Marine militaire, il a eu une carrière vraiment agitée.

Votre Relais VIA ELEKTRA est l’Hotel la Villa Dune 

Sur le Chemin de Bonaventure à Gassin, il est accessible par la route côtière D98A en direction de Saint-Tropez.

Bien caché, cet établissement ne recherche pas à accrocher le touriste de passage. Uniquement sur réservation, bien en retrait de la route côtière, la Villa Dune protège sa tranquillité. Ce petit nid douillé donne immédiatement la sensation d’une intimité convenue. Si le Villa Dune vous propose d’excellents petits-déjeuners, par contre, il ne possède pas de restaurant.

Nous vous proposons le restaurant Via Marine à 2 minutes en voiture de l’hôtel. 29, quai des Galiotes à Cogolin. Demandez à la réception de faire une réservation.

Jour 7

Départ sur la D61 vers..

Gassin

Ce gros village est l’un des lieux de tournage des films Les gendarmes de Saint-Tropez. Gassin a un peu changé et c’est normal, mais beaucoup de sites sont reconnaissables.

De retour sur la D61, vous passerez par chez Minuty pour son très fameux rosé, mais aussi chez son voisin La Rouillère bien fameux.  

Vous passez par Ramatuelle avec une pensée pour Gérard Phillipe avant de rejoindre

La plage de Pampelone Voilà encore un lieu qui aligne les clichés, les restaurants chics de légende sur ses 4 km de sable fin.

Vous rejoignez la D559 à La croix Valmer pour trouver le Domaine du Rayol, un espace naturel protégé de 20 ha qui présente les trésors des jardins « des Méditerranées » au pluriel. Ce site appartient au Conservatoire du littoral. Il est situé au pied du Massif des Maures, face aux iles d’Hyères. Le paysagiste Gilles Clément y a conçu ce parc façonné de paysages « méditerranéens » du monde, mais aussi des paysages inspirés des climats plus arides ou subtropicaux. Découvrir ce jardin, c’est ressentir quelques-unes des émotions éprouvées par un explorateur botaniste et collectionneur qui arpente la planète !

Quelques kilomètres plus loin, la Plage Acampa

Au milieu de la baie de l’anse de Cavalière, entre Cap Nègre et la pointe du Rossignol, sur la route qui longe les plages, vous retrouvez le Acampa. Ce cabanon avec terrasse de bois est aussi sympathique que le personnel. Voilà une adresse que l’on adore retrouver.

Le Lavandou en direction d’Hyères

Une belle étape serait de prendre un déjeuner à l’hôtel restaurant l’Eden Rose Grand Hôtel sur les hauteurs de Bormes-les-Mimosas. De la terrasse, une vue spectaculaire s’ouvre à vous sur toutes les régions. Sous un parasol, à la lecture de la carte, on devine bien ce qui va suivre. Il suffit de regarder discrètement autour de vous. Cette adresse vaut vraiment le détour.

Retour sur la D559

En suivant rigoureusement cette sublime route côtière, vous traverserez le sud de Hyères. Au centre-ville d’Hyères, vous ferez un tour à la Villa Noailles qui rappelle vraiment la villa Cavrois à Roubaix. Elle fête son centenaire en 2023.

Ensuite, vous rejoindrez la côte pour vous arrêter quelques minutes et plus, sur…

Le site archéologique d’Olbia

Imaginez cette Côte d’Azur avant sa vocation touristique. Cette côte sauvage presque inhabitée est le décor de l’implantation d’un gros village construit par des colons grecs venus de Phocéa (Marseille). Leur mission principale était de sécuriser le commerce maritime. Cette cité portuaire a été fondée vers 325 avant notre ère.

Avec le temps elle devient une ville fortifiée nommée Olbia, qui signifie « la bienheureuse ». De nombreux vestiges grecs et romains ont été mis au jour : des thermes, des commerces et des habitations. Située sur un léger promontoire en bord de mer, Olbia est l’unique témoin conservé dans son intégralité et son plan d’origine. Elle fait partie d’un réseau de colonies-forteresses grecques.

Les premiers Olbiens étaient des soldats colons, pêcheurs, agriculteurs, charpentiers navals, ferronniers… les vestiges mis au jour permettent aux visiteurs de comprendre l’évolution urbaine d’une ville antique sur 1000 ans.

On y trouve les fortifications, les rues aménagées avec égouts et trottoirs, des puits collectifs, des îlots d’habitations divisés en maisons, des boutiques, des thermes et sanctuaires, etc. Le site est ouvert, en saison, d’avril à fin octobre ou début novembre (en fonction de la fin des vacances scolaires d’automne), toute l’année. 

Votre Relais VIA ELEKTRA © est Le Brise Marine, 6 chemin de la Brise Marine, à Carqueiranne. Attention l’accès est vraiment difficile et demande une conduite très maitrisée.

Ce petit bijou est LA carte postale du petit hôtel de rêve sur cette Côte d’Azur. Bien caché, intimiste, surplombant la petite plage du Pradon, on y est presque comme chez soi. Le soir, le bar sur la plage vous propose une cuisine sympathique.

Jour 8

Vous quittez Le Brise Marine de Carqueiranne le plus tard possible pour prendre la A570 en direction d’Aix-en-Provence. À la sortie 7, les Terrins, vous prenez la D554 en direction de Méounes-lès-Montrieux. Vous poursuivez sur la D5 en direction de Tourves puis vers Saint-Maximin-la-Sainte-Baume. Sur la DN7, vous rejoignez la D23 en direction de Pourrières. Peu avant Le puits de Rian, vous prenez à gauche sur la D223, direction de Vauvenargues.

Profitez bien de ce superbe Hotel Sainte Victoire, un quatre étoiles superbe.

3, Avenue des Maquisards à Vauvenargues.

C’est au Château de Vauvenargues, qu’est enterré le célébrissime Pablo Picasso. Grand admirateur de Paul Cézanne, il a choisi ce fleuron du patrimoine aixois pour admirer la Sainte-Victoire qui inspira tant son maître…

Jour 9

AIX EN PROVENCE

Pour ne rien manquer, je vous suggère de réserver, bien à l’avance, une matinée avec le guide conférencier Arthur Carlier T +33 (0)6 77 72 94 14 

Il vous accompagnera sur une visite pédestre « Sur les pas de Cézanne ».

Cette balade se terminera à l’atelier des Lauves, dernier atelier de Paul Cézanne.

Pour le déjeuner, retour au centre-ville pour découvrir le somptueux hôtel particulier de Caumont — centre d’art. Un bijou du 18e siècle niché au cœur de la ville. Pauline, marquise de Caumont, fût l’une des plus célèbres propriétaires de cet hôtel.

Observez les gypseries des plafonds, dorées à l’or fin. L’ensemble est richement orné de volutes, de coquilles, de profils féminins et d’animaux fantastiques, autant d’éléments propres à l’art rocaille classique. 3, Rue Joseph Cabassol, Réservation au +33 (0)4 88 71 84 20

Notre partenaire

LA MERCEDES-BENZ EQB 350 4 matic

C’est la voiture de « tourisme » idéale pour parcourir une VIA ELEKTRA © en famille. Mais quand les sept sièges sont en place, les deux sièges arrière ne laissent que 130 litres de volume de coffre. C’est peu pour un tel parcours. Convenons que nous partons à 5 avec un coffre de 495 litres tout en sachant que le volume total est de 1620 litres une fois les 2e et 3e rangées rabattues. Les sensations de conduite offrent un confort de roulement particulièrement remarquable. L’EQB 350 se déplace avec dynamisme et rigueur soutenus par une tenue de route exceptionnelle. Même s’il est lourd (2,17 tonnes), ce SUV maintient son niveau de bruit de roulement au plus bas.

Le groupe propulseur est composé de deux moteurs électriques (un sur chaque essieu) : une unité asynchrone à l’avant et une unité synchrone à aimant permanent à l’arrière.

Autonomie réelle

Annoncé pour 409 kilomètres d’autonomie et même 480 en conduite strictement urbaine. Sur les routes de Provence, votre moyenne de consommation ne sera que de 17 à 22,6 kWh aux 100 kilomètres assurant une autonomie de 300 à 350 km. Restez vigilant. On est dans la moyenne montagne ! Ce qui, pour une VIA ELEKTRA ©, est parfaitement dans la norme. Mais attention, la technique de conduite n’est pas celle d’un rallye. L’EQB 350 ajoute une performance avec des temps de recharge relativement courts pour ce type de véhicule : 17 h sur une simple prise de courant 220v à 3,7 kW, mais 5 h 30 dans la sélection des « Relais VIA ELEKTRA » qui proposent à minima, une recharge de type 2 à 22 kW triphasés soit une nuit pour repartir le matin sur la route sans avoir à chercher et attendre.

La technique de conduite

Les palettes derrière le volant permettent de régler le freinage régénératif. Trois niveaux, D —, D et D+, permettent de varier la quantité de régénération. Le but est de ne presque jamais appuyer sur le frein. Accélération et freinage, avec la seule pédale de droite. Le frein ne doit être sollicité qu’en cas d’urgence ou pour finaliser le ralentissement jusqu’à l’arrêt.

Cette VIA ELEKTRA © en quatre épisodes, a été réalisée en étroite collaboration avec le Comité Régional au Tourisme (CRT) de PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR — associé à VAR TOURISME et VAUCLUSE PROVENCE ATTRACTIVITÉ.