La VIA ELEKTRA(c) de la Bourgogne Franche-Comté

                                                                              Texte et photos Alain Voisot

La théorie du tourisme en voiture électrique est, jusqu’à présent, le sujet de spéculation et de projection sur un avenir proche. La collection des VIA ELEKTRA © s’est donné pour objectif de concrétiser l’idée. Elle veut faire la démonstration qu’il est possible de voyager en Europe en voiture électrique sur de longues distances pour y faire du « Grand Tourisme ». C’est le tourisme individuel, de proximité, mêlant la découverte du patrimoine et l’art de vivre.

Si vous voulez réussir, il faut ouvrir de nouvelles voies et éviter les chemins empruntés par les promesses de réussite.

John Rockefeller

Les règles du jeu

Que ce soit une halte gastronomique ou une nuitée, chaque carnet de route est conçu pour sécuriser le parcours des candidats à la redécouverte du vieux continent. Entre chaque Relais VIA ELEKTRA ©, une multitude de points d’intérêts sont sélectionnés à condition qu’ils soient à proximité d’une borne de rechargement. Qu’elles soient liées au patrimoine naturel ou bâti, à l’art de vivre, aux métiers d’art, aux produits agritouristiques, au golf, au thermalisme, chaque étape doit être « électrisante »… Bref, les VIA ELEKTRA © remettent en scène un tourisme individuel de proximité sur base d’un scénario permettant de choisir quelques-unes des foisonnantes richesses du patrimoine européen.

La nouvelle mobilité

L’autre but est d’évaluer la performance de cette nouvelle mobilité en mettant en avant les caractéristiques des véhicules présentés lors de ces reportages. L’autonomie va aller en s’élargissant grâce à la multiplication des bornes de rechargement et à l’évolution technologique permanente des véhicules. Comme en 1905, nous entrons dans une nouvelle révolution de la mobilité individuelle. Le concept et la marque VIA ELEKTRA © ont été déposés en 2009. Il a aussitôt fait l’objet d’un reportage de 3 pages dans le magazine de l’Automobile Club du Luxembourg (ACL) dans son édition du mois de mai 2009. C’est avec 10 ans d’avance que nous avons partagé cette anticipation qui se concrétise seulement aujourd’hui. Bien naturellement, nous gardons un lien particulier et privilégié avec cette publication.

La collection VIA ELEKTRA ©

Nous vous livrons ici l’essentiel du premier carnet de route de la VIA ELEKTRA © inaugurée en 2020 avec le soutien du Comité Régional au Tourisme de Bourgogne Franche-Comté. Le partenaire automobile est AUDI, qui a permis de prouver qu’il est possible de parcourir plus de 2240 kilomètres avec une voiture électrique « grand tourisme ». C’est avec la E-Tron Sportback 55 quattro. Ce SUV 100 % électrique que nous avons réalisé ce parcours. Ce véritable vaisseau de croisière terrestre qui n’a rien à faire dans les embouteillages urbains. Sur le site AUDI vous trouverez tous les détails techniques.

Encadré

La foire des prises de rechargement en 2020.

CCS Combo est une norme européenne. Alors que le Combo Euro est réservé aux Tesla. Cette norme CCS est donc partagée par des marques allemandes comme Volkswagen, BMW ou Daimler, General Motors, Ford, FCA, Jaguar, ou encore Audi et Porsche.

La CHAdeMO (contraction de charge de move) est d’origine japonaise. Cette norme, est soutenue par le consortium regroupant Nissan, Mitsubishi, Fuji Heavy Industries (Subaru, notamment), Tokyo Electric Power Company et Toyota.

Au départ de la Belgique

Après avoir parcouru l’411-E25 en direction de Luxembourg. À la sortie 29, vous prenez la direction de Virton. Puis Montmédy, Verdun. La citadelle de Montmédy vaut une halte. Vous y trouverez une borne de rechargement Fuclem-55 sur la Place Raymond Poincaré à droite de la mairie. Plus loin, au château de Charmoy, dans sa partie la plus ancienne, il est possible de visiter une brasserie et de déguster une bière locale. À une quinzaine de kilomètres de là vous trouverez la basilique gothique d’Avioth.

Bienvenu dans la Meuse

Votre premier Relais VIA ELEKTRA © sur la route du Sud nous amène au Château des Monthairons. Situé au sud de Verdun, ce spectaculaire hôtel-restaurant partage avec cette ville historique, une grande page de l’histoire du 20e siècle. À l’arrière du château se trouve une borne de rechargement triphasée disponible pour la clientèle qui réserve au moins une nuitée en demi-pension. Ce monument est au centre de la VIA ELEKTRA © du département de la Meuse. Ce sera votre point de départ pour des excursions d’une journée vers le parc de Lorraine.

Direction La Bourgogne

Après 180 km, vous arriverez à la frontière nord de la Côte-d’Or. Le Château de Courban sera votre prochain Relais VIA ELEKTRA (c). Cette cachette est dissimulée au fond d’un village adossé à une longue colline forestière. Cet « étoilé Michelin » est une excellente introduction à l’esprit d’excellence bourguignon. Le château dispose de deux bornes de type 2 (22 kW) placées sur le mur extérieur du domaine. Les chambres spacieuses sont toutes différentes. La modernité technologique se cache dans un décor authentique et sobre. Le vrai chic !

Le trésor de Vix

C’est la région du crémant de Bourgogne dont vous longerez les vignobles sur les 20 kilomètres vers Châtillon-sur-Seine. En vous dirigeant vers le centre, vous arrivez facilement au musée du trésor de Vix. En face, vous trouverez une vaste esplanade au fond de laquelle une borne de rechargement public vous permet de compléter une charge durant votre visite du musée. Ce musée protège l’un des plus originaux trésors d’Europe occidentale. Datant du 5e siècle avant Jésus-Christ, ce trésor funéraire est une authentique merveille illustrant une page mal connue de la culture celte et de ses relations avec le sud de l’Europe.

Sur la route des Ducs de Bourgogne

En partant l’Ouest, vous allez pouvoir zigzaguer dans la région de la Route des ducs de Bourgogne. Quelques étapes s’offrent à vous telles que Château de Bussy-Rabutin qui nous raconte les frasques du plus célèbre de ses propriétaires : le comte Roger de Bussy-Rabutin (1618 — 1693). Ce général des armées royales de Louis XIV, courtisan de la cour, écrivain pamphlétaire, libertin et membre de l’Académie française, est une vraie curiosité intellectuelle. Le Château d’Ancy le Franc ouvre une page de la Renaissance française. Encore ici, vous trouverez une borne de rechargement sur l’esplanade qui ouvre l’allée principale conduisant au château.  

Ce joyau de la Renaissance est un exercice de style installé sur un grand parc de 50 ha. Construit au milieu du 16e siècle, à la fin du règne de François 1er et au début du règne de son fils le roi Henri II. Le château fut précisément bâti entre 1542 et 1550 par Antoine de Clermont-Tallard d’après les plans de Sébastiano Serlio. C’est le maitre qui a formé le fameux architecte vénitien Palladio, connu pour ses réalisations sur la Riviera de la Brenta en Vénétie. (C’est au sud-est de Champagnol, dans le Jura, à Syam que vous retrouverez un superbe exemplaire de l’architecture palladienne). Plus loin, on part vers au cœur de l’Yonne pour rejoindre le pays de Colette à Saint-Sauveur en Puisaye et juste au sud le très fameux chantier médiéval de Guedelon. Vous y trouverez une borne de rechargement Quickcharger de 44 kW gratuite, Elle est du réseau SDEY — Guédelon — Treigny. En passant par Vézelay, on arrive à Saulieu.

L’appli « Balades en Bourgogne » vous offre une superbe collection de 150 excursions thématiques à faire à pied, à vélo et en voiture… électrique. Téléchargez cette application gratuitement puis sélectionnez la balade qui vous intéresse. Une fois sur le terrain, le mode GPS prend le relais vous permettant de profiter d’un guidage audio qui se déclenche automatiquement pour vous orienter sur le bon itinéraire complété par l’affichage de carte.

Le Relais Bernard Loiseau à Seaulieu

Est-il encore vraiment nécessaire de présenter cette maison célébrissime dans le monde entier ? On pourra simplement dire que cette adresse parvient encore à se renouveler. À l’arrière de la façade historique, au fond d’un labyrinthe végétal, se trouve une installation thermale à mi-chemin entre le thermalisme de loisir et l’hydrothérapie. Depuis l’Hôtel de la Côte d’Or jusqu’au relais Bernard Loiseau, la longue histoire de cette prestigieuse maison est jalonnée par une série de succès gastronomiques fondés sur la créativité et l’esprit d’excellence. En une nuit votre véhicule électrique sera rechargé sur une borne type 2.

Entre Saulieu et Dijon

Sur les 60 kilomètres qui séparent les 2 localités, la Audi E-tron Sportback 55 quattro n’a consommé que 15 kilomètres au compteur. Les roues motrices ont profité des longues descentes de l’A38 vers Dijon pour recharger la batterie. Cela demande évidemment une conduite bien maîtrisée et une certaine attention quant aux paramètres de ce véhicule hyper sophistiqué. En 2 ou 3 jours, il est possible de se familiariser avec cette technique de conduite hyper économique. Audi propose un mode automatique, qui vient enclencher le freinage régénératif en fonction des données GPS, de la reconnaissance des panneaux de limitation de vitesse, du trafic et des virages. Le type de freinage s’articule autour de deux palettes, disposées derrière le volant. Elles permettent de régler, en temps réel, le niveau de freinage que l’on souhaite. Le niveau 3, le maximum, permet de ne pratiquement jamais toucher aux freins. Psychologiquement, c’est plutôt vertigineux et fascinant. On s’y habitue très facilement.

Dijon

La capitale de la Bourgogne foisonne de créativité et de bonnes adresses. Le magazine gratuit « Dijon l’Hebdo » donne un bon reflet de l’actualité dijonnaise et des environs. Il vous permettra de découvrir les nouvelles adresses actualisées de la cité. L’incontournable reste le musée des Ducs de Bourgogne. Ce musée est installé dans le palais ducal. Ses collections vont du patrimoine archéologique médiéval aux reflets de la vie traditionnelle en Bourgogne.

Côtes de Nuit et Côte de Beaune

À elle seule, cette parcelle de la Bourgogne vinicole produit 7 des 10 vins les plus chers du monde. Pas un seul vin de Bordeaux ne figure sur cette liste. Soyons modestes (ici, il n’y a pas de Châteaux) et recherchons les perles rares de cet univers en perpétuelle évolution.

Gevrey-Chambertin bio

Nous avons choisi :

  • Le Domaine Thierry Mortet : on l’observe, on le respire, on goûte et on avale pas. 21 rue du Maréchal de Lattre de Tassigny à Gevrey-Chambertin. À 150 mètres de là se trouve une borne de rechargement aux abords d’un petit parking.
  • Le Domaine Rossignol-Trapet est situé au 4 rue de la Petite Issue. L’adresse est ouverte sur rendez-vous au 03 80 51 87 26
  • www.rossignol-trapet.com.

Vosne-Romanée bio

  • Domaine Bruno Clavelier situé au 6 route départementale 974 à Vosne-Romanée. Vous y serez reçu sur rendez-vous au 03 80 61 10 81. Cette maison propose des Vosne-Romanée Village et 1er cru, des Chambolle Musigny 1er cru, des Nuits-Saint-Georges 1er cru…

Beaune

Le Relais VIA ELEKTRA © de Beaune sera Le Cèdre, un 5 étoiles, cossu et discret installé au 10 – 12, Boulevard Maréchal Foch, le boulevard qui ceinture la ville. Le restaurant est bien évidemment à la hauteur des références qui couronnent la capitale des vins de Bourgogne.Durant votre séjour en demi-pension au Cèdre, vous aurez accès gracieusement aux deux bornes « Porsche » ou aux bornes Tesla sur réservation. En une nuit, vous voilà reparti…

Cette région est un incontournable qui doit être revisité régulièrement pour suivre l’actualité oenotouristique. Au cœur de la ville, juste en face des fameux Hospices de Beaune, vous trouverez Athenaeum Beaune Sarl A.V.V. Site Web : athenaeum.com.

Vers quelques étapes sur la route des vins de Bourgogne

Nous devons faire des choix en prenant pour critère de base l’engagement « bio certifié » des producteurs et la proximité d’une borne de rechargement pour véhicule électrique. Ce ne sont évidemment pas des critères œnologiques très sérieux, mais l’évolution des arts du vin est réellement impressionnante. Ici, on ne peut pas faire dans la médiocrité, la concurrence est trop forte. Voici une sélection proposée :

  • Domaine Albert Morot, 20 avenue Charles Jaffelin à Beaune
    Tél. : 03 80 22 35 39. Site http://www.albertmorot.fr

À Gevrey-Chambertin bio,

  • Jane et Sylvain Raphanaud, 9 rue du Chêne
    Sur rendez-vous au 03 80 34 16 83 Gevrey-Chambertin 1er Cru « les Fontenys ».
  • Sarah Bastien — 75 route de Beaune sur rendez-vous au 09 62 08 00 17

À Ladoix Serrigny bio

  • Domaine Céline Perrin. 14, avenue de Corton. Ce domaine familial depuis 5 générations couvre 10 hectares. À découvrir sur rendez-vous au 03 80 26 40 93  www.domaineperrinladoix.com

À Thorey sous Charny bio

  • Domaine Aurélien Febvre, 21 rue Avau. Sur rendez-vous au 03 80 64 65 12 ou 06.73.26.90.12.

www.domaine-aurelien-febvre.fr

À Nuits-Saint-Georges bio

  • Domaine Vincent Legou, Hameau de Concoeur — 6 chemin du Grépissot, sur rendez-vous au 03 80 61 29 97 https://domainevincentlegou.bio/

L’Abbaye de Bussière sur Ouche

En faisant un détour par l’étroite vallée de la Ouche, vous parcourez une forêt dense. À 2,5 kilomètres au sud de Saint-Victor sur Ouche, soudainement, sur la droite, surgit le superbe portique d’entrée de l’Abbaye de la Bussière. L’immense parc arboré est bordé par un chemin qui permet de rejoindre cette perle bourguignonne vraiment très bien cachée. Cet hôtel-restaurant est une pure merveille qui entre dans la collection des « Relais VIA ELEKTRA © ». Des bornes de type 2 (câble attaché) accélérées de 22KW en courant alternatif triphasé sont à votre disposition sur le côté droit de l’Abbaye.

Entre Beaune et Mâcon

À Pommard bio

Le domaine Parent, 3 rue de la Métairie à Pommard, sur rendez-vous au 03 80 22 15 08 www.domaine-parent.com

À Saint Aubin bio

Julien ALTABER — 1 rue des Lavières, sur rendez-vous au 03 80 21 35 49 ttp://www.domainederain.fr

À Chassagne-Montrachet bio

Domaine Jean-Noël GAGNARD

Caroline LESTIMÉ, 9 place des Noyers : 03 80 21 31 68 ou 03.80.24.60.45

Santenay bio
Chapelle & Fils, 2 rue des Petits Sentiers — 21 590 tel : 03 80 20 60 09 — www.domainechapelle.com

Mâcon

Le Panorama 360 à Mâcon

C’est, pour l’instant, le seul hôtel à Mâcon disposant de bornes de rechargement de type 2. Cet établissement, 4 étoiles ultramoderne, vous invite à apprécier une vue à 360° sur la région depuis une terrasse impressionnante installée sur le toit du bâtiment.

De Mâcon vers la Bresse bourguignonne

Vous quittez Mâcon en prenant la D1079 parallèle à l’autoroute A 40 (attention, ne pas prendre l’autoroute, il n’y a pas de sortie pour la prochaine étape. Sur la D1079, le fléchage est très bien fait en direction du 

Musée, Domaine des Saveurs — Les Planons.

987 chemin des Seiglières à Saint-Cyr-sur-Menthon Tél. + 33 (0)3 85 36 31 22. Superbe musée consacré à la richesse de la gastronomie et des produits du terroir français. Ce musée donne un aperçu du lien entre le territoire de l’Ain et la naissance de la gastronomie. On y explore la façon dont s’incarne aujourd’hui la notion de gastronomie à travers des produits, des producteurs, des paysages, des chefs…

Louhans

C’est dans cette ville, capitale de la Bresse bourguignonne, que vous pourrez apprécier un lunch proposant le grand classique qu’est la poularde aux morilles et au vin jaune. Excellente introduction pour faire la route des vins du Jura. Vous rejoignez…

Arlay

Si nécessaire une étape s’impose en rejoignant l’aire d’autoroute du Jura A39 Est Arlay — Sortie 7.1. Une station IONITY vous permet de refaire le plein de vos batteries. C’est à partir de là que vous pouvez commencer à découvrir les vins du Jura.

Le château d’Arlay

Le Château d’Arlay est un domaine familial qui est réputé au titre du plus ancien château viticole de France attesté depuis 1070 par des archives conservées au château. Ce domaine s’est donné pour vocation d’élaborer des vins de tradition et de garde. 2 route de Proby à Arlay [Téléphone 03 84 85 04 22]

Direction Arbois

Plutôt que de courir d’une cave à l’autre, nous avons choisi de découvrir les vins bio du Jura à l’adresse de la Fromagerie Bio du Val de Loue. Elle est située sur la Route de Lyon, à Grange-de-Vaivre sur la N83 qui va d’Arbois à Besançon. (+33 1 84 18 25 51. Vous y trouverez, évidemment, toutes les spécialités fromagères de la région, mais aussi un beau panorama des produits du terroir franc-comtois.

Prochaine étape…

Ornans

Cette vallée vit sur la mémoire de son enfant le plus célèbre : Gustave Courbet. Cet autodidacte provoque le scandale chez ses contemporains par son réalisme cru. C’est un amoureux des forces de la nature et des femmes. Il se fait remarquer par des prises de position. Sa participation active à la Commune de Paris en 1871 achèvera sa carrière dans l’exil. Il appartient à une terre de visionnaires inspirés : Charles Fourier, Pierre-Joseph Proudhon, Victor Hugo, les Frères Lumières… ils sont tous nés en Franche-Comté.

Goumois

Notre prochaine étape nous amène à la frontière suisse, à l’extrémité Est du département. L’hôtel Taillard domine la vallée étroite du Doubs et offre un panorama naturel impressionnant. Dans la salle de restaurant de l’hôtel, on entend parler anglais, allemand, français, italien. Cette première impression est suffisante pour évaluer la notoriété internationale de cet établissement qui à première vue n’étale pas un luxe ostentatoire. L’équipe de l’hôtel Taillard est jeune, donc très motivée. De vieilles plaques émaillées témoignent que cette très ancienne maison retrouve un accent de fraicheur dynamique.

Hôtel Taillard 1 Route de la Corniche — 25470 Goumois Tél. : +33 3 81 44 20 75info@hotel-taillard.fr

Besançon

B’sançon, comme le disent les locaux, est une ville réellement spectaculaire avec sa citadelle installée sur un cap grandiose dominant une boucle du Doubs. La restauration de la ville et de son centre historique rend une ambiance rassurante et solide. Toutes les façades de pierres taillées ont été nettoyées, restaurées et témoignent de la longue histoire de cette ville fondée par les Romains. L’anecdote séduisante se trouve sur la place Victor Hugo où se trouvent à quelques mètres l’une de l’autre les maisons natales de Victor Hugo et des frères Lumière. Ces personnalités ont, quelque part, beaucoup de points communs en étant l’une et l’autre des grands concepteurs de rêves, l’un étant un scénariste grandiose, les autres les inventeurs du cinéma, rien de moins.

Gueneuille

Dans la périphérie ouest de Besançon se trouve la gare TGV installée tout près de Geneuille. Cette localité rurale cache une pépite connue sous le nom du Château de la Dame Blanche. Cette Dame Blanche évoque une légende attachée au château de Châtillon-le-duc qui se trouve à quelques kilomètres de là. Anthony Serra, le propriétaire, est également le chef des cuisines. Ils réalisent des performances gastronomiques qui attirent dans cette propriété très discrète un public d’amateur et de connaisseurs. 

On y trouve une borne de rechargement de type 2 qu’il est recommandé de réserver en même temps que votre séjour.

Retour vers la Belgique

via le château de Courban que nous avons découvert au début de notre circuit et le Château des Monthairons dans la Meuse.

Faites vos courses chez Lidl

Lidl, le géant européen de la grande distribution a tout compris. Le groupe installe sur ses parkings des bornes et met gratuitement à la disposition de ses clients pas moins de 402 stations de superchargeurs. Ce qui en fait le second plus important réseau de superchargeurs au monde. Si la majorité des bornes se situe en France, en Allemagne et au Benelux, il est possible d’en trouver dans de nombreux autres pays. L’accès au réseau est gratuit et ne nécessite aucune identification. Il suffit de brancher son véhicule et de suivre les indications sur la borne pour lancer la charge. Différents modèles sont utilisés et délivrent une puissance de 7 et 22 kW AC ou 50 kW DC via les connecteurs T2, Combo CCS et Chademo, selon les magasins. Lidl compte environ 8000 magasins en Europe. Il y a donc un fort potentiel de développement d’un grand nombre de sites de recharge à travers le continent. Attention, cette offre est une belle opportunité, mais si l’on veut garder cette gratuité, il faut jouer le jeu est faire vos courses chez Lidl… sinon, dans quelque temps ce sera payant.

Votre serviteur a bien des racines bourguignonnes (Ici au village d’Esbarres en Côte d’Or)